Blog  Massage  Naturiste

Parlons du massage naturiste

En parler, car cela est très pénible de devoir se justifier à longueur de journée sur une pratique qui est systématiquement assimilée à une pratique érotique ou sexuelle déguisée : le massage bien-être, ou massage de détente, ou encore massage de relaxation dans un contexte naturiste.

Tout d 'abord le massage de détente et relaxation (par opposition au massage thérapeutique), est un service proposé pour des personnes qui souhaitent lâcher-prise, qui souhaitent se relaxer dans un contexte de pression professionnelle, ou dans un contexte de stress personnel et émotionnel.

Le massage de détente et relaxation s'adresse à toutes les personnes qui recherchent un pur moment de détente dans un contexte sociétal ou la performance est mesurée à la réussite.

Alors, oui mais pourquoi ''Naturiste'', tout d'abord parce que pour ceux qui voyagent et ont pratiqués le massage à l'étranger, il n'est pas rare de se faire masser totalement nu (outre l'inconfort, l’intérêt du string en papier est assez limité).

Et tant qu'a se faire masser nu, se faire masser par une personne nue également pose l'équité des rapports massé/masseur.

Dans ce contexte se retrouver nu sur une table de massage est accepté plus facilement.

Ensuite le massage naturiste, découle tout simplement d'un confort de vie connu de tous les naturistes pratiquant, se retrouver nu dans une salle de massage n'a rien d’exhibitionniste ni d'érotique, c'est un rapport sain et direct de personne à personne qui éloigne en particulier d'un contexte médical dans lequel on se retrouve seul nu sur une table entouré de personnes en vêtements de service.

Ces point étant posés, on en arrive aux problèmes d'interprétation.

Un massage de détente et relaxation c'est avant tout un moment de lâcher-prise ou on se détend, on se relaxe et on peut même somnoler ou s'endormir.

En aucun cas un massage est un moment de plaisir sexuel et d'excitation, interprétation savamment entretenue pas une population masculine à la recherche de prestations tarifées sans vouloir évoquer le terme approprié, doux euphémisme que de dire ''je recherche un massage'' alors que je souhaite une petite gâterie, et cerise sur le gâteau si il est possible d'avoir les deux, c'est fromage et dessert.

Alors messieurs, un massage de détente et relaxation est un massage, ce n'est pas une prestation exotique tarifée, si vous souhaitez une prestation de ce type adressez-vous aux personnes compétentes, pas la peine de demander si l'on masse les parties intimes, si il y a une finition, terminaison, libération, ou je ne sais quel terme inapproprié, parlez simplement de rapport sexuel tarifé.

Ceci dit on en arrive aussi à la présentation qui en est faite par des professionnelles pour ne pas dire qu'il s 'agit de prostitution.

Nombres d'annonces et de sites parlent de massages et non pas de prestations sexuelles tarifées.

Cela passe mieux de présenter son activité comme une activité de bien-être, plutôt que comme une activité de prostitution qui ne veut pas dire son nom et surtout qui veux vivre cachée par rapport à une législation de plus en plus contraignante.

La vérité, c'est que dans ces conditions le terme 'massage', n'a aucun sens, il n'est là que pour déculpabiliser le client qui a un rendez-vous avec une masseuse et non une prostituée.

D'autant que 'la masseuse' en question dans le meilleur des cas n'a aucune qualification, et pratique une prestation qui n'a rien à voir avec un massage de détente et relaxation sans aucune technique ni connaissance du métier.

La prestation se résume à contenter ces messieurs à la recherche d'un tout autre plaisir, que la détente et la relaxation : 'la libération'.

Mesdames, assumez votre métier et utilisez le qualificatif exact.

Ces pratiques et leurs interprétations portent l’opprobre et le discrédit sur une profession et un métier qui n'a aucun rapport avec l'image qu'on lui donne.

Le massage Naturiste est un métier de professionnels dans le respect d'une charte et d'une déontologie qui en font une profession à part entière.

Dominique